5 astuces pour trouver le point G et rendre madame folle de joie

Les scientifiques ont prouvé que le point G existait et pour le magazine Femme Actuelle il serait dommage de ne pas en profiter et nous donne donc cinq conseils aux femmes et aux couples pour vous approprier votre Point G. Un peu d’anatomie pour débuter : Le point G (ou point de Gräfenberg) est le nom d’une zone hypothétique du vagin, réputée extrêmement érogène et dont la stimulation amènerait presque systématiquement un orgasme. Il aurait la forme d’une petite boule palpable de moins d’un centimètre de diamètre qui augmente de taille lors d’une stimulation.

Le-point-G

Orgasme garanti

Alors, ce point G ? mythe ou réalité ? Finalement, pour la science, il s’agit d’une zone particulièrement érogène, dont la stimulation provoque l’orgasme, exactement comme le clitoris. De la taille d’une pièce de monnaie, elle se situe dans le vagin, à une profondeur comprise entre 1 et 4 centimètres. Stimulé, ce tissu se gonfle et provoque des orgasmes vaginaux.

La quête du point G, en solo

Pour profiter d’une sexualité épanouie, mieux vaut connaître parfaitement son corps. Autant il est facile de découvrir son clitoris et les caresses qui le stimulent, autant il est plus délicat d’atteindre son point G. Situé sur la face antérieure du vagin (du côté du ventre, pour faire simple), il est peu accessible. En faisant pénétrer un doigt jusqu’à la deuxième phalange, puis en le repliant légèrement, vous devriez le trouver. Toutefois, comme c’est un grand timide, il se fait très discret lorsque l’ambiance ne s’y prête pas. Il se dévoilera d’autant plus facilement que vous serez déjà excitée et stimulée par un sextoy ou un vibromasseur comme le célèbre Speed Wand.

Ou mieux, en duo

Ces messieurs n’ont pas toujours conscience de son existence ou n’ont pas forcément envie de partir à sa recherche. A vous de convaincre votre homme : une femme sexuellement satisfaite saura lui prouver sa reconnaissance. Entreprendre cette quête à deux sera plus efficace car votre excitation rendra le point G plus sensible et donc plus facile à localiser. De plus, le pénis de monsieur est le meilleur instrument pour imprimer un mouvement de va-et-vient et stimuler cette zone érogène tout en douceur. Le fait de contrôler la pénétration pour s’attarder précisément sur ce point constituera un jeu très érotique et fera durer votre plaisir. En chevauchant votre partenaire de dos, vous amènerez directement son sexe sur votre point G.

Un peu d’entraînement

Aussi érogène que le clitoris, le point G permettrait d’atteindre des orgasmes particulièrement puissants. Comme pour beaucoup de choses, ce type de jouissance demande un peu d’entraînement. Apprenez à jouer de votre point G toute seule, avec vos doigts ou un sextoy, et en couple. Vous pouvez le stimuler directement pour monter rapidement au septième ciel ou prendre le temps de découvrir ce que vous aimez, ce qui le fait réagir ou le laisse sage, afin de mieux profiter de votre jouissance.

Variez les plaisirs

De nombreux couples préfèrent jouer avec le point G en l’excitant d’abord par une pénétration douce, avant de passer à une pénétration plus profonde par la suite. La stimulation de votre point G sera alors une caresse parmi les autres, jusqu’à l’orgasme. Découvrir votre point G n’est pas une raison pour négliger votre autre zone érogène, le clitoris ! Pourquoi alors ne pas adopter des positions qui permettent de stimuler les deux en même temps, comme la levrette ou, encore une fois, le chevauchement inversé ? Double effet garanti pour encore plus de plaisir !

Vous aimerez aussi...