Aokigahara, la forêt hantée des suicides au Japon

J’ai découvert en regardant le film « The Forest » la forêt de Aokigahara, une forêt située au pied du Mont Fuji qui est l’un des endroits du Japon connu comme lieu de nombreux suicides et autres croyances mystiques. Chaque année, on y trouve une centaine de corps de suicidaires où de randonneurs égarés. Attention aux images qui peuvent choquer.

Yuki-9

Une forêt mystique et glauque

La religion Shintô qui s’appuie sur la croyance dans l’existence d’une infinité d’esprits et de dieux est embrassée par plus de 80% des Japonais. La forêt d’Aokigahara se trouve au pied du Mont Fuji et a la réputation d’être le lieu le plus hanté du Japon. Cet immense labyrinthe végétal de 35 km2 est aussi appelé Jukai, autrement dit « la mer d’arbres ». Il s’agit du deuxième site préféré des candidats au suicide, après le Golden Gate Bridge de San Francisco, où plus de 100 corps sans vie sont retrouvés chaque année (jusqu’à 200 pour l’année record de 2010).

Yuki-3

La densité des arbres qui empêchent le passage de la lumière et la répétition des décors font de cette forêt un lieu apprécié par les suicidaires, et les meurtriers désireux de dissimuler un corps en toute discrétion. Mais au Japon, s’il on en croit les légendes locale, cela fait des centaines voire des milliers d’années que des âmes tourmentés viennent à la forêt d’Aokigahara. Et si une personne au cœur triste pénètre la forêt, les Yurei (Esprits) peuvent vous pousser au suicide.

Yuki-6

Chaque années les autorités organisent une opération de recherche et trouvent toujours énormément de corps, entre 70 et 150 en général pour les dernières années (estimation année 2010) et ce nombre ne cesse d’augmenter. Dans cette forêt, votre boussole perd le nord en vous indiquant le sud ou bien avec un écart de 90 degrés par rapport au nord à cause du sol contenant trop de métal.

Yuki-2

En effet, la forêt d’Aokigahara est née d’une coulée de boue et de lave volcanique au IXe siècle, dont les métaux ferreux bloquent les ondes. D’autres affirment que si vous suivez les indications de votre boussole, vous tournez en rond revenant ainsi à votre point de départ.

Aokigahara est si dense que la lumière du soleil y pénètre très difficilement. Nombreux sont ceux qui affirment qu’il vous est impossible de vous diriger avec le soleil, car si vous levez la tête, vous ne voyez qu’une petite parcelle du ciel.

Un suicide sacré au Japon contrairement à l’occident !

Yuki-1

Si le suicide est mal-perçu en occident et un sujet tabou, il est plutôt considéré comme un acte courageux au Japon. Pour comprendre le phénomène, il faut remonter à l’époque des samouraïs. Minamoto no Yorimasa est le premier samouraï à commettre le seppuko (l’autoéventration) afin de rétablir son honneur perdu. Au Japon, le suicide est alors considéré comme un geste honorable pour redorer l’image et l’honneur de sa famille.

Les forêts et les montagnes sont traditionnellement considérées comme des lieux sacrés. Ainsi, en se suicidant dans Aokigahara, les Japonais et même les étrangers qui font parfois des milliers de kilomètres pour atteindre ce site, espèrent se transformer en esprit et « vivent » dans un lieu apaisant et privilégié.

Pour prévenir du suicide, des panneaux ont été rajoutés avec ces messages :

Yuki-10

« Contactez les urgences avant de décider de mourir. S’il vous plaît, reconsidérez votre geste. » Signé, le département de la prévention du suicide.

Les fantômes qui hantent la forêt !

Un yurei est crée lorsqu’une personne meurt dans un profond sentiment de colère, de vengeance et de mépris. Ces âmes sont alors condamnées à errer entre les deux mondes. En périphérie de la forêt, un refuge contenant un lit est prévu pour le corps retrouvé sans vie mais un gardien doit être présent à ses cotés durant la nuit, le temps que le corps soit remis aux autorités. Les gardiens suivent la croyance populaire qui dit que si les cadavres sont sans surveillance la nuit cela entrainera la mise en action d’un yurei qui pourra hanter le bâtiment ou marcher vers la forêt. Cette légende d’âmes déchues est prises très au sérieux au Japon, car personne ne veut que de nouvelles âmes s’ajoutent au funeste nombre.

Yuki-4

Yuki-5

Visitez à travers une vidéo en français, la forêt d’Aokigahara pour tenter d’y dormir une nuit.


Vous aimerez aussi...