Aux Pays-Bas, les instructeurs d’auto-école peuvent désormais offrir des leçons de conduite en échange d’une relation sexuelle

Non il ne s’agit pas du dernier scénario d’un film pornographique, mais bel et bien d’une information sérieuse. En Hollande, où la prostitution est légale, une loi du gouvernement vient d’autoriser les instructeurs à offrir des leçons de conduite en échange d’une passe. Pour autant que les étudiant(e)s soient consentants et âgés de plus de 18 ans. La législation, récemment passée, a bénéficié du soutien de la ministre des Transports, Melanie Schultz van Haegen, et du ministre de la Justice, Ard van der Steur.

Les-moniteurs-auto-ecole-peuvent-coucher-avec-leurs-eleves

Dans une lettre au Parlement néerlandais, ceux-ci ont expliqué le sens de la démarche : il ne s’agit pas d’offrir des activités sexuelles pour une rémunération, mais d’offrir une leçon de conduite. Les ministres ajoutent que lorsqu’un acte sexuel est proposé à la place d’un paiement financier, c’est de la prostitution, pratique autorisée dans le pays. Depuis l’annonce de la nouvelle loi qui permet aux élèves de payer en nature, le journal britannique The Telegraph affirme que les recherches sur le web pour trouver des moniteurs qui proposent bien plus qu’une simple leçon, seraient en hausse.

https://www.youtube.com/watch?v=6tEbcEeo-6o

Facebook Twitter