Chaud patate : un policier refuse de serrer la main à Hollande et Valls

Durant l’hommage au couple de policiers tués lundi, un fonctionnaire a refusé de serrer la main au président et au Premier ministre. Ce vendredi 17 juin 2016 à Versailles dans les Yvelines, un policier a refusé de serrer la main de François Hollande et Manuel Valls pendant la cérémonie d’hommage rendue au couple de policiers tués à Magnanville. Face au président et au premier ministre, le policier est resté droit avec les mains accrochées sur les poignées de ses béquilles. Face à ce refus de serrer la main, le Premier Ministre a échangé quelques mots avec lui après avoir essuyé ce refus et expliqué son geste pour exprimer son « ras-le-bol des problèmes dans la police » et pour réclamer « des actes » de la part du gouvernement.


Vous aimerez aussi...