Choc : Les autorités Allemandes inquiètent du phénomène, le taharrush gamea

La police Allemagne soulignent après les 500 plaintes pour agression sexuelles lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, la similitude avec un mode opératoire connu dans les pays arabes : le harcèlement sexuel des femmes dans les foules. Le journal Bild s’est procuré le rapport du ministère de l’Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie sur les agressions de Cologne, dans lequel figure la retranscription des plaintes enregistrées la nuit du 31 décembre devant la gare centrale.

Attention, certaines images peuvent heurter la sensibilité :

Le mode opératoire est toujours le même où des hommes encerclent une femme pour la caresser, soulever la jupe, lui toucher les parties intimes pour ensuite lui dérober ses effets personnels. La police souligne néanmoins la similitude avec un mode opératoire connu dans les pays arabes comme taharrush gamea, le harcèlement sexuel des femmes dans les foules.

Vous aimerez aussi...