Des hackers ont trouvé comment pirater facilement nos cartes bancaires

Facebook Twitter

Les distributeurs de billets sont depuis plusieurs années l’une des cibles préférées des pirates, notamment lorsqu’il s’agit de dérober des données bancaires et de l’argent. On connait déjà le petit boîtier qui s’ajoute à la fente existante et qui scanne le numéro de carte qu’un utilisateur introduit pour retirer de l’argent. Ainsi avec une caméra caché en hauteur, il récupère ensuite le code. Mais ce procédé est en train de laisser la place à une nouvelle méthode bien plus pernicieuse.

ATM-Infector-Skimer-malware-in-action

Selon le blog de l’éditeur d’antivirus Kaspersky, une équipe de hackers russes a mis au point un programme capable de soutirer de l’argent sans aucune trace et sans aucune présence physique, grâce à un logiciel. Baptisé Backdoor.Win32.Skimer, le malware peut être installé par accès direct ou par le réseau interne de la banque. LA vidéo comment les voleurs font en insérant simplement une simple carte magnétique contenant le programme, où alors les hackers ont plusieurs possibilités : retirer autant d’argent qu’ils le désirent ou collecter les données concernant les cartes bancaires des utilisateurs incluant le code secret. C’est souvent la seconde option qui l’emporte, afin de créer de fausses cartes bancaires par la suite. Ces dernières permettront d’effectuer des retraits sur des distributeurs non infectés, rendant bien plus longue la détection de ceux qui le sont. Le logiciel peut ainsi être utilisé de longs mois avant d’être repéré.

Pour nous clients, ce nouveau malware est problématique car il ne laisse aucune trace visuelle. Même en étant très attentif, il est impossible de se rendre compte de la fraude. Plus effrayant, selon Kaspersky, de nombreux distributeurs sont susceptibles d’être infectés, aux États-Unis, en Chine, en Russie, mais aussi en Espagne et en France. Pour les victimes, la seule solution est de faire opposition rapidement et de prendre contact avec son agence, car la banque est tenue de rembourser toutes les sommes indûment débitées.


Vous aimerez aussi...