Des pharmaciens Parisiens refusent de donner la pilule du lendemain

La Pilule du Lendemain appelée encore contraception d’urgence vient compléter l’arsenal contraceptif. Pour certains esprits toujours moralistes, elle symbolise la faute et l’insouciance. Depuis un décret de 2002, délivrer une pilule du lendemain à une mineure est obligatoire si elle le demande, et ce même sans présentation de carte d’identité. Pourtant en 2016, sur quinze officines testées, deux vont lui dire « non » et refusent encore de se plier à ce décret.

Facebook Twitter