Des pirates hackent un ordinateur via la LED de son disque dur

Les gadgets de James Bond et autres films sont complètement désuèts face à cette nouvelle façon de pourvoir pirater un ordinateur. Une équipe de l’université Ben Gourion a mis au point une technique de piratage d’un ordinateur qui s’appuie sur le décodage de l’activité de l’indicateur lumineux de son disque dur. Les chercheurs ont pu récupérer des données en utilisant notamment un drone muni d’une caméra. Cette technique pourrait être utilisée pour les ordinateurs en air-gap (totalement isolés du réseau).

Pour réussir à pirater les informations, il faut que le quadricoptère se place à portée de vue de la machine et filme son voyant lumineux (LED) dont les clignotements correspondent au code binaire des données à dérober. Mais aussi, il faut que l’ordinateur cible soit infecté par un malware pour réussir ce hack. Une fois le malware installé, le logiciel malveillant va alors prendre le contrôle de la LED du disque dur pour la faire flasher à très haute vitesse (plusieurs milliers de clignotements à la seconde) où le signal (comme une sorte de morse) est ensuite récupéré par une caméra ou un capteur de lumière placé à portée sur le drone.

Facebook Twitter