Elle crie le nom de son ex au lit, il la tue avec un fist-fucking

Fidel Lopez (24 ans), un habitant de Sunrise (Floride) aux Etats-Unis, vient d’être inculpé pour le meurtre horrible de sa petite amie Maria Nemeth. Durant la nuit de samedi à dimanche, cette dernière a eu le tort de crier le nom de son ex-mari à deux reprises alors que le couple était en train de faire l’amour.

Lopez-fist-fucking

Il était aux environs de 3h40 du matin lorsque Fidel Lopez a appelé les secours. Au téléphone, le jeune homme explique que son amie a des difficultés à respirer et est en train de mourir. Arrivés sur place, les policiers ont découvert Fidel Lopez pleurant sur le corps de Maria nue allongée dans une mare de sang.

« Le sol, les portes, les murs, il y avait du sang partout. Il y avait aussi ce qui semblait être plusieurs morceaux de tissu humain sur le sol. C’était un véritable massacre » a déclaré l’officier de police Christopher Piper dans son rapport. Le décès de la jeune femme a finalement été prononcé à 4h02 du matin.

Fist-fatal

D’après le rapport de police, il lui a d’abord mis une bouteille de bière dans le vagin, puis un fer à cheveux et ensuite ses deux poings. Ensuite, il a enfoncé son bras jusqu’au coude et lui a arraché une partie des intestins alors qu’elle gisait évanouie. Ensuite, il a transporté le corps jusque dans la salle de bains et a tenté de réanimer la jeune femme en l’aspergeant d’eau en vain. Après avoir fumé une cigarette sur le balcon et constaté qu’elle ne respirait plus à son retour, il s’est décidé à appeler les secours

Inculpé d’assassinat au premier degré et incarcéré à la prison du comté de Broward sans possibilité d’être libéré sous caution, Fidel Lopez risque la prison à vie.

Facebook Twitter