Elle souffre d’une poussière dans l’œil et son ami confond les gouttes pour les yeux avec de la glu

Le régis du mois d’octobre nous vient des États-Unis qui en voulant jouer les bons samaritains à commis une bourde. Katherine Gaydos a expliqué que pendant qu’un ami utilisait une souffleuse à feuilles, elle a reçu un débris dans l’œil. La jeune femme a alors demandé à son ami de vite lui apporter ses gouttes pour les yeux pour déloger le morceau de feuille. Problème, au lieu de revenir avec le collyre demandé, ce dernier s’est trompé et a rapporté un petit flacon de colle utilisée pour la pose de faux ongles.

« Dès que je l’ai eu le produit dans l’œil, j’ai senti une brûlure, j’ai fermé les yeux et crié Appelle les urgences ! »

La mère est ensuite allée consulter un médecin, qui ne lui a prescrit que des antibiotiques et une pommade. En effet, le médecin n’a pas voulu soigner la mère célibataire de deux enfants, sans emploi et ni mutuelle parce qu’elle n’avait pas l’argent pour le payer.

L’histoire a rapidement fait les titres de la presse locale et huit jours après, le cabinet du médecin a rappelé Katherine, gêné par cette mauvaise publicité pour la soigner. Trop tard, un médecin d’un autre centre de soins oculaires non loin de chez elle lui a proposé de la soigner et lui a déjà lui a déjà fixé un nouveau rendez-vous pour retirer les résidus de colle sur sa cornée.

Vous aimerez aussi...