En Tchétchénie, Il n’y a pas de gays ici d’après Ramzan Kadyrov

Le dirigeant de la république russe de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, ne donne que très rarement d’interviews à la presse étrangère. Et peut-être fort heureusement… Dans cet entretien pour la chaîne américaine HBO Sports, le 14 juillet, l’homme réagit sans retenu sur la question des homosexuels tchétchènes. Il déclare : « C’est un non-sens. Nous n’avons pas ce genre de personne ici. Nous n’avons pas d’homosexuels. S’il y en a, ramenez-les au Canada. Prenez-les loin d’ici pour que nous n’en ayons pas chez nous, pour purifier le sang de notre peuple. S’il y en a, prenez-les ». Quand le journaliste lui demande s’il ne se sent pas concerné par les cas de torture, le président répond « Ils sont le démon. Ils sont à jeter, ce ne sont pas des hommes ».

Facebook Twitter