Expérience sociale : Cette fille mérite-t-elle d’être violée ?

Neuf étudiantes lyonnaises ont réalisé une expérience sociale dans les rues de Dijon : enfiler des tenues plus ou moins dénudées et récolter les avis des passants. Le but ! Savoir si pour les gens, un décolleté plongeant, une mini-jupe trop courte, peuvent-ils atténuer la gravité d’un viol ? Pour cela, plusieurs filles vêtues et couvertes de différentes façons, se sont postées dans les rues de Dijon avec un écriteau : « Ma façon de m’habiller mérite-t-elle de me faire agresser ? ».

Facebook Twitter