Histoire X : Je mouille d’excitation et tend un peu plus ma croupe

Facebook Twitter

Toute nouvelle catégorie à découvrir dès aujourd’hui avec des récits érotiques réels ou fictifs. Certes, on ne le saura jamais, mais c’est ce qui nous fait fantasmer. Pour ce premier numéro, Michelle 36 ans originaire de Perpignan nous raconte sa folle soirée avec un homme rencontré sur internet.

Je-mouille

On s’était parlée sur un site coquin et il savait que j’aimais le sexe et que mon corps entier transpirait le sexe. Aussi, un soir, il me téléphone et m’invite à l’accompagner à une soirée masquée : « Tu devras être habillée de façon très légère et surtout être prête à tout ».

Je frisonne à l’idée de cette soirée et de faire la rencontre avec ce correspondant du tchat. Fébrile, j’accepte l’invitation et un rendez-vous est fixé. Pour l’occasion, je décide d’enfiler une robe très suggestive en espérant qu’elle lui plaise.

A 20h00, je reçois un sms : « Descend je t’attends » ! Je monte dans la voiture, mon internaute inconnu semble satisfait de ma tenue et le trajet se fait sans un mot dans un silence religieux mais complice. Arrivé sur les lieux de la soirée, je constate que c’est les lieux sont très sombres. Au début je distingue mal ce qui est autour de moi mais petit à petit, mes yeux s’habituent à l’obscurité. Mon complice du web me tiens la main car je suis un peu inquiète et aussi troublée par les gémissements que j’entends. Rapidement, je constates que l’ambiance est déjà très chaude.

Là dans une pièce, une une fille suce une énorme queue, un peu plus loin deux filles s’embrassent avec fougue. Au passage, je remarque aussi un gars qui sodomise une fille couchée sur une table, plus loin un trio de lesbiennes s’en donne à cœur joie devant 2 gays qui se branlent mutuellement.

Je reste ahurie devant tant de débauche et toute cette effervescence sexuelle tout en me faisant peur, m’excite. Je lui dis : « Mais c’est une vraie orgie ici ! » Comme réponse, il m’embrasse en me posant la main sur sa queue à travers le pantalon. Il glisse sa main sous ma robe et me met deux doigts dans ma chatte déjà toute humide d’excitation.
« Hummmm !!! Tu aimes les gémissements que tu entends ? Et ça ce n’est que la salle pour les gens ordinaire, le vrai fun, c’est dans l’autre salle. A partir de maintenant tu m’appelle MONSIEUR. »

« Huuum oui Monsieur, je suis impatiente de voir le reste »

En même temps que je caresse la grosseur sous son pantalon j’ai peur, mais je suis si excitée que je m’approche de la scène pour mieux voir. En me penchant pour voir ce couple en pleine action, je me cambre et monsieur me tripote l’abricot ouvertement.
Je mouille d’excitation et tend un peu plus ma croupe. A ce moment, Monsieur me pousse et me couche à m’aplatir sur une autre table. Ma croupe de salope bien relevée. Il sort ma queue et me la fourre sans ménagement dans mon chatte. Je crie de surprise, de douleur et gémis en même temps de plaisir.
A peine Monsieur a commencé à me prendre par derrière qu’un homme vient profiter de ma bouche accueillante et me donne sa queue à sucer. Bourrée par la chatte, je suce avec gourmandise cet inconnu.

« Ouiiiiiiii et tu vas bien la sentir juter en toi, sale pute ! »

L’inconnu dans ma bouche m’étouffe avec sa queue et utilise ma gorge comme d’une chatte. Il me défonce la bouche à un tel point que des larmes coulent sur mon visage. Je suis embarquée dans ce délire sexuel maintenant et surprise, j’en veux plus. toute excitée, je me lâche et je me branle tout en suçant un autre et en offrant ma chatte à bouffer à une salope qui me dévore comme si c’était la première fois.

« Tu n’es qu’une chienne en chaleur et une salope, alors pas question que ce soit du plastic qui reçoive ce bon jus, ils doivent couler dans ta bouche, ta chatte et ton cul de pute. On va te remplir ta gueule de chienne ! La fête ne fait que commencer ! »

Je suis heureuse et reconnaissante d’être traitée comme une vide couilles et bientôt mes trous de chiennes vont déborder de sperme. Je suis une chienne en chaleur et rien ne m’arrête. L’inconnu éjacule dans ma bouche et maintenant les queues me prennent à tour de rôle. Je suis folle de plaisir, je gémis et demande des queues encore et encore. J’en deviens insatiable. C’est alors qu’une femme m’attraper par les cheveux et m’oblige à sucer cette grosse queue qui se présente devant moi.

Je suce 2 queues pendant que je suis prise et je sent que le sperme me remplit. Je crie dans mon délire : « Venez Monsieur lécher ma chatte pleine de sperme ! » Nos bouches pleines de sperme fusionnent pendant que des gars continuent à se vider sur moi. Je suis à moitié évanouie quant monsieur m’emmène à sa voiture pour me déposer chez moi. Quand je me réveille le lendemain, je me demande un moment si je n’ai pas rêvé, mais le sperme sec sur ma peau, le goût acre dans ma bouche et mes trous sensibles, me confirme bien de la réalité de la soirée.

Credit photo 1 : Franck Vogel


Vous aimerez aussi...