Il fonce se baigner dans l’océan et se fait dévorer les jambes par des petites créatures marines

Sam Kanizay est admis à l’hôpital avec des blessures étranges aux jambes que les médecins ne savent pas expliquer. Son père décide de mener l’enquête et trouve les coupables : des petites bêtes très voraces. Sam Kanizay, Un adolescent australien de 16 ans qui revenait d’un match de football décide de se rafraîchir dans l’océan près de chez lui. Mais au moment de ressortir de l’eau, il découvre ses jambes et ses pieds ensanglantés. Admis aux urgences, les docteurs ne trouvent pas d’explications à ses blessures.

« L’eau froide a engourdi mes jambes. J’ai senti ce que je croyais être des picotements, mais ce n’était peut-être pas juste des picotements », a expliqué lundi le jeune homme de 16 ans à la radio 3AW.

C’est le père de famille, Jarrod Kanizay, qui après mené sa propre enquête a découvert ce quel était arrivé à son fils. Muni d’un filet de pêche et de viande fraîche, il retourne le lendemain à l’endroit où Sam s’est baigné. Il a capturé des centaines de bestioles qu’il serait responsables des blessures de son fils.

Ces dernières agissent comme des sangsues et s’attachent aux morceaux et sucent tout le sang. Jarrod a amené ces petites bêtes à l’hôpital pour déterminer leur espèce et si elles sont bien la cause des blessures de son fils. « Ce qui est certain, c’est qu’elles adorent vraiment la viande », a-t-il déclaré au Daily Mail Australie.

Selon Jeff Weir, du Dolphin Research Institute, ces blessures viennent certainement d’amphipodes un peu opportunistes, de petits crustacés marins qui s’accrochent en général à de la matière végétale ou animale en décomposition pour aider à les désagréger.

« Ils ne sont pas là pour nous manger, mais il peut arriver qu’ils essaient de se servir un peu, comme les moustiques, les sangsues ou d’autres espèces présentes dans la nature », a-t-il dit à l’AFP.

Facebook Twitter