Il ne marche plus le 17 ? Valls annonce un numéro pour signaler les situations anormales

Au lendemain de la catastrophe évitée du Thalys, le Premier ministre (Manuel Valls) a annoncé que la SNCF allait mettre en place d’un numéro facilitant le « signalement des situations anormales » dans les gares et les trains.

Au lendemain de l’attaque du Thalys Amsterdam-Paris qui a failli virer au carnage, Manuel Valls a annoncé samedi 22 août que la SNCF allait « mettre en place un numéro national de signalement des situations anormales » dans les gares et les trains. La SNCF va par ailleurs « renforcer le nombre et la visibilité des messages de vigilance dans les gares », a indiqué dans un communiqué le Premier ministre, qui s’est entretenu dans la journée avec le président de la SNCF, Guillaume Pépy.

XVM0cd2d02a-481f-11e5-9a2b-829e5d9a7419

De son côté, le gouvernement belge a annoncé avoir décidé de renforcer les mesures de sécurité dans les trains et les gares du pays. Cette décision a été prise lors d’une réunion du Conseil national de sécurité qui s’est tenue samedi à l’initiative du Premier ministre Charles Michel, ont indiqué ses services dans un communiqué. Plusieurs mesures ont été décidées et devaient être appliquées « dès ce week-end », notamment une « intensification des patrouilles mixtes franco-belges dans les Thalys au quotidien », ainsi qu’un « renforcement des patrouilles et des contrôles dans les gares internationales en collaboration avec les zones de police locale ». Le contrôle des bagages sera également renforcé.

Facebook Twitter