La fellation permet de lutter contre la dépression et rend heureux !

Vous avez le blues, vous êtes sur le bord de la dépression ? Faites plaisir à votre compagnon avec une fellation, ça vous remontera le moral, à vous aussi. C’est ce qu’avance une étude conjointe de la State University de New York et de l’université de Liverpool en Grande-Bretagne. Donc une étude pour le moins assez sérieuse réalisée par deux prestigieuses universités.

La-base-de-la-fellatiion-et-de-la-pipe

D’après le journal britannique le Daily Star, la recherche révèle également que ne pas utiliser de préservatif pendant la fellation est bon pour la santé mentale et aussi pour la santé physique. Des tests de MST sont bien sûr requis entre partenaires avant de cesser de se protéger.

Les scientifiques ont examiné la vie sexuelle de 293 étudiantes, l’interaction du sperme sur la chimie de leur humeur et leur ont demandé de remplir anonymement le questionnaire sur la dépression. Le résultat de la recherche montre que les femmes qui n’utilisent jamais de condom ont significativement moins de symptômes dépressifs que celles qui se protègent, toujours selon le « Daily Star ».

Les femmes qui ont davantage de partenaires sexuels, mais qui utilisent des préservatifs sont aussi déprimées que celles qui n’ont pas de sexe du tout. Les chercheurs pensent donc que le sperme rend plus heureux que le sexe. La semence des hommes semble donc un antidépresseur naturel qui joue sur la chimie du cerveau de façon positive, rend plus affectueux et induit le sommeil.

Vous aimerez aussi...