La roulette russe sexuelle : le nouveau jeu affolant des jeunes Barcelonais

De jeunes Espagnols organiseraient des orgies (partouzes) avec des porteurs du VIH. Sans protection, ils s’exposeraient volontairement à une contamination. Le jeu de la roulette sexuelle en Espagne inquiète. Selon les informations de la radio Equinox, un nouveau jeu sexuel inquiétant aurait fait son apparition en Espagne. Le concept : organiser des orgies sexuelles à faire sans protection, avec des porteurs du VIH. L’idée, inspiré par la roulette russe, est d’incorporer un porteur du VIH parmi le groupe, afin de « procurer la sensation de flirter avec le danger ».

Club-Paris-libertin

Un jeune homme de 22 ans qui aurait participé à l’une de ces soirées à risques explique : « Préférer prendre le risque d’avoir le sida plutôt que de porter un préservatif toute sa vie ». Certains participants prendraient cependant des comprimés bleus (un traitement préventif contre le sida) interdits à la vente en Espagne censés les protéger contre une infection en cas de rapport sexuel non protégé. En France, l’utilisation de ces comprimés est autorisée pour les personnes séronégatives exposées au risque de contamination. Ils sont pris en charge à 100% depuis début 2016.

Selon la « radio Cadena Ser », le Provicial Barcelona Hospital de Barcelona verrait d’ailleurs défiler chaque jour des centaines de personnes venues pour obtenir des informations sur le VIH, tandis que de nombreuses maladies sexuellement transmissibles, dont l’hépatite C et la syphilis, seraient en train de faire leur retour.
A savoir, selon le rapport mondial Onusida 2014, deux millions de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH en 2014, soit 5 600 nouvelles infections par jour, dont un tiers concerne des jeunes entre 15 et 24 ans. Le sida tue encore plus d’un million de personnes chaque année.

Facebook Twitter