Les 11 secrets d’une fellation réussie révélés par un sexologue

Facebook Twitter

La fellation semble être le plaisir absolu de l’homme, mais ce n’est pas le cas de toutes les femmes. Malgré les 80% de femmes qui pratique l’acte on peut dire que 33% d’entre elles n’y prennent pas de plaisir encore moins l’apprécie. Selon les médias, les sondages annonces que 48% des hommes quitteraient ou vont voir ailleurs parce que leur partenaire ne font pas de fellation. D’autant plus que les écoles qui donnent des cours de fellation sont rares.

11-secrets-pour-une-fellation-parfaite-par-un-sexologue

Maitriser l’art de la fellation, c’est possible. Il suffit de connaître les points faibles de votre partenaire, là où se logent ses corpuscules de volupté, et quelques astuces pour l’emmener au 7ème ciel. Gérard Leleu, un sexologue de renom nous livre les clés d’une fellation réussie.

Avant tout chose, pourquoi messieurs, votre partenaire se refuse à vous ?

Les raisons les plus fréquentes sont souvent l’hygiène, l’odeur, le fait de l’organe dans la bouche mais aussi peu être un passé, une mauvaise expérience alors pour que cela devienne un réel plaisir et une envie folle, il faut prendre le temps de parler et d’apprendre à se connaitre.

La bonne position :

Pour une fellation calliente, la position ça compte !

– Sur le dos allongé sur le dos et la femme est entre ses jambes à genoux ! Le confort des deux partenaires est top. Petit hic, l’accès à la zone postérieure du mâle (périnée, anus) est mal aisé.

– Assis l’homme est sur le rebord d’un lit un fauteuil . Et la femme est à genoux entre ses cuisses.

– En mode 69 la position rencontre un vif succès, en réalité, elle comporte certains désavantages, à savoir, la difficulté à se concentrer sur le plaisir de son partenaire quand le sien l’emporte.

Une-bonne-fellation-le-secret

Caliner les bourses :

Pas question de vous jeter goulument sur le pénis de votre partenaire. Préconisez les préliminaires De la main gauche, dégagez ses bourses afin de les remonter pour mieux les présenter aux caresses et aux baisers. De la main droite effleurez le scrotum, palpez avec douceur, taquinez. Pensez à des petites léchouilles, tour à tour suave, rapée ou mouillée. Votre langue les réjouie pleinement.

Honorez les testicules :

C’est une partie de sa personne dont il faut prendre soin ! Ramassez ensemble bourses et testicules dans une main, tenez les fermement mais doucement. C’est tout ? Oui ! Ses testicules soutenues, réchauffées et maintenues, l’homme en éprouve un bien-être incroyable. C’est le début de l’extase.

Stimuler la hampe :

On y va par étape ! Commencez à régaler votre partenaire par des caresses de vos doigts. Stimulez-la par toutes sortes d’effleurements du bout des doigts. Puis opérez des pressions grâce à un anneau que vous formez avec le pouce et l’index, ou par l’ensemble de la main. La pression peut être continue ou discontinue. Insistez sur son point sensible. Gémissements garantis.

Glisser sur le frein :

Le frein du gland, c’est quoi déjà ? Ce petit filet sous la verge entre le bourrelet de la cerise et la hampe. Précautions à prendre : Exposez-le en retroussant le prépuce et en le tirant vers le bas. C’est parti : mouillez la pulpe de votre index et posez-le sur le filet. Faites des petits allez retours dans l’axe du filet. Décrivez des mini-cercles. Portez y la langue. Léchottez longuement, puis taquinez-le sur un rythme plus rapide. Vous allez le surprendre, c’est sûr !

Jouez avec la couronne :

Du frein à la couronne du gland, il n’y a qu’un pas ! « Suivez le plus saillant du cercle d’une pulpe digitale mouillée ». Puis opérez avec la langue. Suivez le rebord abrupt de la couronne, c’est–à-dire son versant vertical, côté fût. Son conseil : Evitez les ruptures de contact d’avec la ligne de la crête.

L’heure sublime a sonné :

Introduisez l’organe mâle dans votre bouche et activez-vous. Laissez faire votre instinct. Il s’agit d’alterner des mouvements de succion et de succion-coulissement.

La succion : Les lèvres s’ajustent sur le gland en formant un rond, un « O ». La langue s’arrondit autour du gland, de façon à créer un massage, un malaxage et un vide aspiratif autour du gland.

Le coulissement : A ce mouvement, vous pouvez associer un coulissement : l’ensemble de la gaine que forment vos lèvres, votre langue et vos joues coulissent de haut en bas et de bas en haut sur le gland, spécialement sur la couronne et sur le frein et sur le fût.

Attention à vos dents :

Votre partenaire vous fait une confiance infinie, « toutefois, certaines peurs ont la vie dure, alors rassurez-le. Evitez de faire rencontrer le tranchant de vos dents et le gland dont la peau est fragile. C’est facile ! Prenez la précaution d’isoler vos dents en les recouvrant de vos lèvres repliées sur elles

Trouver le bon rythme :

Commencez doucement, accélérez progressivement. Même chose pour l’aspiration, douce au début, plus forte ensuite, mais toujours avec mesure. « Tout au long de la caresse, c’est à vous de moduler et de nuancer amplitude, pression, vitesse et pression » . Veillez à ce que la salivation soit abondante

A éviter : ne faites pas de pompage rapide et énergique, comme si vous vouliez en finir.

Suggestion d’accompagnement :

Il est recommandé d’accompagner la fellation par de petites gâteries. En pratique : ajoutez au coulissement des lèvres sur le gland, un branle. C’est-à-dire le coulissement d’une main sur la hampe.

Les signes éminent de l’éjaculation :

Pour prolonger les délices, connaître les signes d’une éjaculation imminente est important :

1 – Crescendo des manifestations de plaisir, gémissements, contractions musculaires (cuisse, abdomen), son bassin se tend vers vous.

2 – Ascension des testicules vers le haut des bourses.

3 – Durcissement maximum de la verge.

A vous de choisir si vous accueillez le sperme dans votre bouche ou pas, ou bien si vous vous unissez à votre partenaire de sexe à sexe. En résumé : Voilà pleins de conseils à mettre en œuvre pour réussir à sublimer le plaisir de votre partenaire. Et si vous hésitez encore avec cette pratique parlez-en avec votre partenaire. Comme toujours, n’imposez jamais, suggérez et communiquez ! Pour allez plus loin, vous pouvez toucher vous informer avec Coralie Trinh Thi qui vous dispense ses conseils à travers son best-seller : Osez une leçon de fellation !


Vous aimerez aussi...