Les Love Dolls : L’amour du futur qui nous vient de l’Asie

La poupée en plastique assez vulgaire de l’inspecteur La Bavure, c’est dépassé. Aujourd’hui, de nouveaux jouets apparaissent sur les stands des vendeurs, et parmi les plus incroyables, on peut trouver des objets connectés et aussi les Dolls. Des hommes ou des femmes de silicone, plus que réalistes, qui n’ont pour but que de combler les désirs et fantasmes sexuels de leurs propriétaires.

Le magazine L’Effet Papillon de Canal+ s’est rendu au Japon à la découverte des Love Dolls. Les poupées en silicones ressemblent à s’y méprendre à de vraies femmes. Des milliers d’hommes au Japon ont fait le choix d’en acquérir ou d’en louer, pour leur faire l’amour, mais aussi pour les vêtir, les emmener en ballade, ou les photographier. Véritable phénomène de société, on en trouve pour tous les goûts, à condition de débourser 5000 euros environ.

Comme au Japon, la société chinoise a un problème de déséquilibre démographique malgré le nombre élevé de personnes vierges et de célibataires. En Chine, il y a trop d’hommes et pas assez de femmes. Du coup, la Chine a trop de célibataire, et pour répondre à cette solitude sentimentale et sexuelle, le marché des robots sexuels en en forte croissance. Et ça ne concerne pas que le Chine, le phénomène est mondial.

Facebook Twitter