L’hypertrophie musculaire d’Arlindo dû aux injections d’huiles minérales

Facebook Twitter

Au Brésil, l’apparence physique, c’est primordial, car on y voue un véritable culte au corps. Il n’est pas étonnant alors de croiser beaucoup d’hommes bodybuildés. En revanche, rares sont ceux qui ont poussé la quête du corps parfait aussi loin que Arlindo 44 ans. Chez lui la prise d’anabolisants et surtout de synthol, en quantité à transformer son corps en un amas de muscles mal répartis. Mais les risques de telles pratiques sur sa santé sont considérables à cause de l’huile minérale qui peut conduire à des amputations dû à des caillots de sang.

Yuki-1

Yuki-3

Yuki-2


Vous aimerez aussi...