Quand Leclerc fait pression sur les clients qui souhaitent obtenir du carburant

La pénurie de carburant commence à frapper toute la France et depuis ce jeudi 19 au soir, l’Ouest et le Nord ont vu des dizaines de stations services fermer faute d’approvisionnement. Dans le Calvados et le Finistère, des mesures de rationnement ont déjà été prises. De plus, les salariés Total de Feyzin (Lyon), Grandpuits-Bailly-Carrois (Seine-et-Marne), et Gonfreville-l’Orcher (Seine-Maritime) ont aussi voté la poursuite du mouvement pour protester contre la loi travail, tandis que ceux du dépôt de Dunkerque (Nord) ont reconduit le blocus des produits pétroliers jusqu’à mardi. C’est alors que certains commerces comme le hypermarché de Leclerc Plancoët (Saint-Malo) tente de profiter cette pénurie ou panique des gens pour quitte à faire de la discrimination où au mieux un refus de vente ?

Quand-Leclerc-fait-pression-sur-les-clients

« Leclerc Plancoët souhaite privilégier ses clients. C’est pourquoi la justification d’un panier dans le magasin de 60 euros (avec un passage en caisse du jour) auprès de l’accueil du magasin donnera l’accès pour l’approvisionnement du carburant ».

Facebook Twitter