Quand Pierre-Emmanuel Barré clashe les députés, c’est triste mais drôle

Alors que nos chers députés sont toujours présents pour nous rappeler que l’abstention, c’est mal que les Français doivent faire leur devoir de citoyen, ces derniers devaient voter une réforme de la Constitution. Mais sur les 577 députés que compte l’Assemblée Nationale, il y avait 441 absents.

Pierre-Emmanuel Barré est revenu sur la réforme de la Constitution dans sa chronique sur France Inter et a donc décidé de faire aussi une réforme sur l’orthographe et d’enlever l’accent sur le mot député et de les renommer les deputes. A savoir : Quand je dis que c’est triste, je parle du fait du comportement de nos députés !


Vous aimerez aussi...