Tibo Inshape dans les coulisses d’un tournage Jacquie et Michel

C’est une vidéo YouTube incroyable que le célèbre vidéaste Tibo Inshape vient de poster : les coulisses d’un tournage Jacquie et Michel Elite ! Et c’est peu de dire qu’on y apprend des choses. C’est la première fois que le groupe au célèbre slogan ouvre ses portes et nous avons approfondi cet article avec l’aide du Community Manager du groupe que nous remercions !

Les débuts

Le réalisateur du film, Luka, habitué des grosses productions de la maison n’a pas hésité un instant à répondre à toutes les questions posées par Tibo. En vrac, on y apprend que Jacquie et Michel a commencé par un site photos de voyages en 1999 qui s’est vite transformé par hasard en un site de contributions photos érotiques où chacun pouvait exprimer sa sexualité librement, sans censure. Tous les physiques, tous les âges et toutes les catégories sociales se côtoient encore aujourd’hui, 19 ans après, sans distinction. Du vrai amateur pur (et dur).

Le producteur exécutif explique aussi que très rapidement Michel a continué l’aventure tout seul, sans Jacquie, avec qui il n’a plus de contact selon nos informations. Michel a arrêté son métier de professeur des écoles en 2005 pour se consacrer à temps plein à sa nouvelle passion.

C’est en 2007 que les premières vidéos font leur apparition sur un deuxième site : Jacquie et Michel TV.
Au début ce n’est pas du tout ça, les gens n’arrivant pas à se filmer pendant l’acte sexuel. Le tout nouveau pornocrate décide alors de faire du pro-am en appelant des réalisateurs professionnels pour filmer des amateurs (personnes dont c’est la première fois face caméra). Et là, c’est l’explosion en terme de visiteurs.

Le slogan

En 2010, alors que Michel assiste pour la première fois à un tournage proche de chez lui (vers Blagnac), une amatrice comblée lâche un peu par hasard « Merci Jacquie et Michel » ce qui fait tilt dans l’esprit de Michel qui décide alors de l’intégrer dans une « charte » pour les futures vidéos postées sur le site. Chaque indépendant qui voudra soumettre sa vidéo au groupe devra l’intégrer dans sa vidéo pour qu’elle soit acceptée.

C’est aussi un « watermark » sonore qui permet de faire de la pub à la marque lorsque les vidéos sont piratées. Un coup de génie !

La diversification

En 2012, Michel s’entoure et les deux petits sites (photos et vidéos) se transforment en une entreprise avec bureaux et employés. Il sent qu’avec le piratage les vidéos vont de moins en moins être rentables et il décide alors de diversifier son business en s’appuyant sur sa marque devenue célèbre : site de rencontre (dont nous sommes affiliés, ndlr), de liveshows, goodies, soirées en boîtes de nuit, magazine papier, magazines en ligne, forum professionnel, rachat de la marque Hot Vidéo et de son catalogue, boutiques physiques, réalité virtuelle, etc… pour devenir un vrai groupe solide aux multiples antennes.

Aujourd’hui, Luka explique qu’il y a une vingtaine de CDI et au total une soixantaine de personnes satellisant autour de la marque (lorsqu’on compte les réalisateurs, les gérants et employés de boutiques, les organisateurs de soirées, etc…) !

En 2018, Luka pense que s’il n’y avait pas eu cette diversification, Jacquie et Michel n’existerait plus seulement avec la vidéo. Ultra-piratée, elle sert dorénavant de vitrine à la marque.

7 studios X sur 10 ont mis la clef sous la porte dans le monde à cause du piratage. Aujourd’hui, la vidéo représente 30% des revenus du groupe J&M.

Immersion et Jacquie et Michel Elite

Maintenant que le marché français est acquis avec plus de quinze millions de visiteurs différents chaque mois sur les sites, le groupe entreprend de s’étendre à l’international et pour ça ils lancent la VR avec J&M Immersion mais surtout le haut de gamme avec Jacquie et Michel Elite.

Des films scénarisés à gros budget et au casting international. Et après trois ans le succès pointe le bout de son nez, parce que même si la vidéo est de moins en moins rentable, le nouveau label permet de s’exporter et ouvre alors de nouveaux marchés.

Tout le monde (ou presque) peut devenir réalisateur

Le groupe n’emploie aucun réalisateur. Des indépendants proposent leurs vidéos mais ne sont validées uniquement si elles respectent une fameuse charte : plans en extérieurs, slogan… Les producteurs exécutifs sont accompagnés et épaulés par un chargé de contenus mais le groupe J&M n’a quasi jamais de contact avec les acteurs et les actrices.

Luka précise que si un producteur ne respecte par la charte qui inclue aussi « la bonne conduite », il est blacklisté et ne pourra plus jamais proposer des vidéos au célèbre groupe.

Au final, Tibo Inshape a réussi à percer plusieurs mystères sur la marque et on y apprend beaucoup de choses. Les acteurs et les actrices se sont prêtés également au jeu des questions-réponses, et il est intéressant de les voir parler de leur entourage et de leur vie privée.