Un avant-poste de l’année Syrienne détruit avec un TOW

Les missiles TOW utilisés par les rebelles mettent les forces syriennes en difficulté depuis quelques temps. L’une des raisons tient en partie à l’équipement sophistiqué des groupes rebelles. Certains d’entre eux ont effet reçu via la Turquie et l’Arabie saoudite des missiles antichar TOW (Tubelaunched Optically-tracked Wire-guided), qui, d’origine américaine, ont une portée supérieure à 3500 mètres et font des gros dégâts. Exemple avec cet avant-poste situé dans le montagnes qui va être détruit.

Facebook Twitter