Un homme se tranche sa langue et son pénis pour ressembler à un serpent

Facebook Twitter

Nikko Jenkins qui a tatoué le nombre 666 (chiffre du diable) sur le sommet de son front a été condamné à mort pour avoir tué quatre personnes dans le Nebraska. Nikko Jenkins, 30 ans, n’a eu aucune émotion à l’annonce du verdict et ce dernier avait pris l’habitude de se tatouer le visage avec des hiéroglyphes et de se mutiler lui-même son corps en prison dans le but d’adorer le dieu serpent égyptien. Ok, on ne va pas trop le déranger celui-ci !


Vous aimerez aussi...