Un journaliste se fait plaquer par des policiers pendant la manifestation lycéenne de soutien à Théo

Le 23 février 2017 près de la place de la Nation à Paris, Alexis Kraland qui est un journaliste couvrait le manifestation lycéenne de soutien à Théo lorsqu’il a été pris à parti par des CRS et des policiers de compagnie d’intervention. Ces derniers ont tenté de lui confisquer son masque à gaz et a fini par être immobilisé au sol. Le policier lui a dis qu’il ne s’agissait pas de vol, mais d’une nécessité qui lui autorisait à lui saisir son masque à gaz.

Facebook Twitter