Un maire en France portant un katana menace des gens du voyage

Le maire de Wissous (91), accusé d’avoir menacé des gens du voyage ce dimanche 09 avril 2018, sera jugé en juin. L’édile a été interpellé, dimanche, alcoolisé et armé d’un katana. Le parquet a requis son placement sous contrôle judiciaire après deux jours de garde à vue. D’après les infos, l’homme alcoolisé, équipé d’un sabre japonais et d’une étoile de shérif, aurait menacé des gens du voyage.

Alors qu’une dizaine de caravanes de gens du voyage s’était installée sur le parking d’une crèche en construction à Wissous. La police municipale puis des adjoints au maire se sont rendus alors sur place pour « négocier avec le chef du camp » une solution de relogement. Mais alors que cette solution était « apparemment en train d’être trouvée », le maire Richard Trinquier est arrivé, gilet pare-balles sur le dos, étoile de shérif siglée et armé d’un katana avec lequel il aurait menacé les gens du voyage.