Un policier américain ordonne à son chien d’attaquer un homme qui se rend

Facebook Twitter

Un homme emprisonné dans le comté de Washoe au Nevada (États-Unis) après une course poursuite a déposé une plainte fédérale contre les agents de police affirmant qu’ils ont utilisé une force excessive contre lui. Les avocats du jeune homme déclarent que leur client avait cessé de bouger et s’était mis à genoux sur le sol avec ses mains sur sa tête quand un adjoint du shérif a envoyé son chien de police lui ordonnant de le mordre.


Vous aimerez aussi...