Une partouze entre 2 policières et 8 militaires en Belgique fait le buzz

La Dernière Heure vient de relever une information qui commence à fait le buzz ce jour en Belgique et qui ne devrait pas rester sans conséquences. Les faits remontent au mois de novembre 2015 et auraient eu lieu au commissariat de Ganshoren, où un étage avait été aménagé en dortoir pour accueillir les militaires. En effet, pour éviter les longs déplacements vers leur caserne, ces militaires restaient ainsi dormir au commissariat de Ganshoren, une fois leur service terminé, à savoir dès 22 h, chaque soir.

Partouze-police-militaire-bruxelles

Selon le journal bruxellois, deux policières de la zone Ouest se seraient auraient participé à une partouze avec huit militaires pendant l’alerte terroriste. Selon plusieurs policiers, l’arrivée des Chasseurs ardennais, une unité de l’armée belge, aurait d’emblée émoustillé leurs collègues féminines, toutes folles et toutes chaudes à l’idée de les accueillir.

Le mois dernier, deux inspectrices, l’une de Ganshoren, l’autre d’un autre service de la zone, aurait donc participé à une partie de jambes en l’air avec huit hommes en uniforme qui aurait été découverte par l’officier de police judiciaire lui-même. Le chef de corps de la zone Ouest, ne confirme pas l’information divulguée, mais avoue que les faits ne sont pas connus des services de contrôle internes et que pour l’instant, cette histoire ne fait pas l’objet d’une enquête.

A partir de cette ligne, tout ce que vous lirez n’est que de la pure fiction : Pour vous, nous avons réussi à recueillir les premières réactions des femmes policières qui se félicitent de l’opération Godemichet.


Vous aimerez aussi...