Une raciste qui se fait frapper doit son salut à des hommes noirs

Une femme de 39 ans agresse verbalement une autre femme en lui tenant de propos racistes. Colleen Dagg, mère d’un enfant métisse n’a pas supporté ces insultes et après s’être fait étrangler par la femme, elle est sortie de ses gongs pour la cogner et la corriger. Celle qui tenait des propos racistes quelques secondes avant sa correction ne devra son salut qu’a un agent de l’hôtel et d’un client qui sont tous les deux des hommes noirs.

Facebook Twitter