Une tatoueuse tatoue gratuitement les traces d’automutilation et de cicatrices

En Australie, Whitney Develle tente de sensibiliser au phénomène de l’automutilation et de lutter contre la stigmatisation en proposant des tatouages gratuits pour cacher les marques de cicatrisations. Whitney Develle, 22 ans vivant à Brisbane, s’est vu inonder de demandes de rendez-vous après avoir proposer de tatouer gratuitement les personnes désireuses de cacher leurs marques d’automutilation. Elle a été ainsi obligée de limiter les tatouages gratuits à 50 personnes et en revanche promis des réductions aux autres demandeurs.

Facebook Twitter