Vincenzo Nibali triche et s’accroche à une voiture

Vincenzo Nibali a présenté ses excuses dans un long communiqué publié sur sa page Facebook après avoir été exclu du Tour d’Espagne dimanche pour s’être accroché à une voiture. Le leader de l’équipe kazakhe, vainqueur de la Vuelta en 2010, du Giro en 2013 et du Tour de France en 2014, voulait refaire son retard sur les favoris après avoir été pris dans une chute massive qui a stoppé une partie du peloton à 30 kilomètres de l’arrivée.

Il déclare : Pour ce qui est arrivé aujourd’hui (dimanche), je demande pardon à toutes les personnes qui sont en colère ou qui ont honte de moi, a-t-il notamment déclaré. (…) C’est une mauvaise année (Nibali a entre autres terminé quatrième du Tour de France, un an après sa victoire, à plus de huit minutes de Chris Froome, le vainqueur, ndlr). J’étais arrivé sur la Vuelta avec la volonté de me rattraper. (…)» Le cycliste italien s’est toutefois dit surpris de sa sanction : «J’aurais accepté une lourde amende et une pénalité de dix minutes. Jamais personne n’a été exclu aussi vite.

https://www.youtube.com/watch?v=hSQW8OX8VqA

Facebook Twitter