Connect with us

Images

Divorcé, il ne veut plus de vraie femme et vit et aujourd’hui avec 12 real dolls

Publié

le

Déçu des femmes, il préfère vivre avec des Reals Dolls ! Dean Bevan, âgé de 58 ans, vit avec des poupées en silicone pour éviter la solitude après son divorce. Dean prétend avoir trouvé un équilibre avec ses nombreuses prétendantes. Il va jusqu’à même célébrer l’anniversaire de chacune d’entre elles, les maquiller et les promener. Sa fille se dit heureuse de voir son père si épanoui et l’aide même à maquiller les poupées.

Dean Bevan achète régulièrement des sous-vêtements pour ses 12 poupées et partage son lit avec elles, ainsi que tout son quotidien. A ce jour, il aurait dépensé au moins 1400 livres (1 627,04 euros) pour acheter ses poupées à une société chinoise. Ce qui entre nous est vraiment pas cher car en France ce type de poupée se vend entre 3000 et 4000 euros l’unité.

Dean déclare : « Mon cerveau me dit que c’est stupide car elles sont en plastique et n’ont aucun ressentiment. Mais pour moi, elles sont devenues uniques et je me sens protecteur. Je leur ai donné des noms ou chacune a sa propre personnalités et avec chaine leurs gouts vestimentaires ».

Advertisement
Commentaires