Fou : un appel à la « Purge » lancé dans les cités françaises

Un message paru sur Snapchat demande aux internautes de participer à une Purge dans l’Essonne notamment contre les forces de l’ordre, le soir d’Halloween. Le texte, truffé de fautes, est inquiétant. Ce dimanche 28 octobre, le syndicat Unité SGP police a diffusé la capture écran d’un appel à une « purge » le soir d’Halloween dans la ville de Corbeil-Essonnes (Essonne), diffusé sur les réseaux sociaux.

Purge France

C’est alors que d’autres villes de France seraient touchés par cet appel inquiétant dont Grenoble, Nogent ou encore Creil.

Purge France

Une purge en France le 31 octobre ?

Les auteurs de ces messages donnent rendez-vous aux bandes délinquantes le 31 octobre prochain, le soir d’Halloween. Ils leurs demandent de s’affronter la nuit tombée, et d’attaquer les policiers et personnes esseulées.

Purge France

Le message mal orthographié, détaille en sept points comment s’en prendre aux policiers. « Habillez-vous en noir avec masque si possible. Toutes les armes sont autorisées. Brûlez tout ce que vous voyez, voitures, poubelles etc », est-il précisé avant d’ordonner que « les forces de l’ordre soient attaquées au mortier, feux d’artifices, pétards et pierres ».

Purge France

Ce terme de « purge » renvoie au film « American Nightmare » sorti en 2013 et dont l’opus 4 est sorti en 2018. La fiction se déroule dans un futur proche. Durant une nuit, les citoyens américains peuvent laisser libre cours à leur violence, sans risquer de poursuites pénales, peu importe les conséquences de leurs acte.

Une simple blague !

L’homme qui aurait lancé l’idée de la Purge s’est expliquée sur Twitter avant d’être contacté par la police : « La purge était une énorme blague et une invention de ma part ! Elle a pris une trop grande ampleur alors j’ai décidé d’annoncer à tout mon snap que c’était une blague ! Il n’y aura ni de purge à Grenoble, Paris, Genève, Lyon etc ».

L’homme de 29 ans a été placé en garde à vue à Grenoble selon plusieurs sources concordantes.

Source : fxck.fr

Hashtag : #wtf #wtf #wtf #wtf

Facebook Twitter