Connect with us

Sexe

Interview maison : A la rencontre d’une hôtesse de téléphone rose

Publié

le

J’ai rencontré Lisa qui coanime un blog libertin amateur avec son amie Lucie. Ces deux coquines proposent gratuitement chaque jour des articles avec photos sur différentes thématiques sexuelles. Nous avons souhaité l’interroger sur la partie du téléphone rose qui nous a intrigués. Elle a accepté de répondre à nos questions en toute transparence. Découvrez les coulisses d’un service coquin méconnu qui a pourtant beaucoup de succès.

Telephone rose

Bonjour, Lisa, ça existe encore le téléphone rose ?

Salut ! Oui et je sais que tout le monde pense que ça sort des années 80, mais je t’assure que ça existe encore et que ça fonctionne même très bien ! Des milliers de personnes utilisent ce moyen un peu old school pour prendre du plaisir et avoir des conversations coquines au téléphone, vivre des fantasmes et s’offrir une parenthèse avec une vraie personne pour faire l’amour au tél. avec des hôtesses.

Qu’est-ce que qui est différent avec le sexe sur internet ?

Justement la réalité. C’est paradoxal, je m’explique ! Le net est rempli de fake. Que ce soient les photos, les vidéos, les profils de rencontres, etc. Difficile pour le visiteur de se projeter sur du contenu dont il n’est pas sûr de l’authenticité. Avec le téléphone rose, il est sûr à 100 % de tomber sur une vraie femme au bout du fil qui va l’écouter et l’aider à vivre une expérience unique et à prendre du bon temps. Pas d’arnaque, pas de faux profils, seulement de vraies femmes qui ont envie elles aussi de faire l’amour au tél. avec des inconnus.

Telephone rose

Qui sont les femmes qui répondent aux appels ?

Ce sont des amatrices françaises pour la plupart. Madame tout le monde de 18 à 70 ans. Ces femmes font du téléphone rose soit comme travail à temps plein, soit comme complément de revenus. Elles sont totalement libres et peuvent arrêter quand elles le souhaitent. Elles se mettent au planning lorsqu’elles ont envie et commencent à recevoir les appels coquins de partout en France.

Où sont reçus les appels une fois sur ton service ?

Chez les amatrices directement. Encore un préjugé qui tombe. Les femmes qu’on appelle aussi dans le jargon des hôtesses, sont chez elles. Ce n’est pas une plateforme comme une hotline où elles sont là avec des casques micros dans un petit bureau. Non, elles sont chez elles, dans leur salon, leur bureau, leur chambre. Elles peuvent se mettre à leur aise en toute discrétion ce qui est plus pratique pour faire l’amour au téléphone et même utiliser des jouets intimes. Elles reçoivent les appels sur un boitier qui est connecté sur leur box internet et c’est tout !

Comment est-ce que cela fonctionne concrètement ?

La personne a envie de se soulager avec une coquine au téléphone. Il trouve un numéro et appelle. Là, il va entendre une annonce et écouter le nom des filles présentes et dispo sur le réseau. Il fait son choix et entre en contact avec la fille. De son côté, le téléphone sonne comme si elle recevait un appel normal. Ils font connaissance et c’est là qu’on s’arrête pour leur laisser un peu d’intimité.

Ça coute cher comme plaisir non ?

Non pas tant que ça. Parce que déjà, nous avons choisi de prendre le palier le plus bas à 40 cts. Ensuite, il n’y a pas d’abonnements, pas de carte bleue cachée, pas de frais de derrière les fagots. C’est discret sur la facture téléphonique. De plus, les appels ne durent pas très longtemps en règle générale. Donc sans sortir de chez eux, pour 4€ ou 5€ l’appel, les gars ou les femmes, prennent leur pied.

Telephone rose

Les femmes ? Qui sont les gens qui appellent le téléphone rose ?

Il y a de tout. Des hommes en grande majorité de 18 ans à beaucoup plus vieux lol. Mais il y a aussi des femmes et même des couples. Beaucoup sont des personnes âgées qui cherchent des choses coquines. Le téléphone rose c’est la sensualité avant tout. Les filles font un peu ce qu’elles veulent comme pratique et que vous soyez amateur de sexe classique ou de soumission en passant par les scénarios à thèmes du type secrétaire ou infirmière, tout est possible dans le respect de chacun.

Combien de femmes sont sur ta plateforme ?

Nous avons environ 25 femmes sur notre réseau principal. Toutes de chez elles qui tournent à tour de rôle pour offrir un service 24/24H 7/7 J. À n’importe quelle heure du jour et de la nuit, si vous avez envie d’une branlette au téléphone, c’est possible !

Tu as lancé un nouveau réseau de téléphone rose fin 2018, tu nous en dis plus ?

Oui fin 2018, on a lancé un nouveau numéro rose toujours au même tarif. C’est pour soulager le premier qui est submergé d’appels à certaines heures. Ce sont de nouvelles filles que l’on ne retrouve pas ailleurs. Le service se lance doucement et nous sommes assez contentes du démarrage. Mais tout ça n’est possible que grâce à la fidélité et la confiance des gens qui nous appelle.

Merci, Lisa, pour ces confidences sur le téléphone rose. Tu vois, j’avais une vision différente de ce service et je pense que nos visiteurs aussi. On te retrouve sur ton blog ?

Oui tous les jours de la semaine avec des articles différents. Et le blog est financé grâce au téléphone rose, donc il est 100 % gratuit !

Tu nous redonnes l’adresse ?

Bien sûr ! C’est https://www.xfr.fr on vous y attend avec grand plaisir ! Kissoux

Telephone rose

Hashtag : #interview #reportage #amatrice #telephonoerose

Advertisement
Commentaires