Connect with us

Actualités

Les facteurs ont le testicule gauche plus chaud que le droit

Publié

le

Et oui messieurs, saviez-vous que les chauffeurs de bus ou encore les facteurs ont que le testicule gauche légèrement plus chaud que le droit. Tous les ans, la cérémonie des Ig-Nobel récompense les recherches les plus loufoques dans le but de divertir mais de découvrir. Et cocorico, car les vainqueurs de l’année sont des français.

Testicule

La cérémonie qui s’est tenue à l’université de Harvard dans le Massachusetts aux Etats-Unis a mis à l’honneur deux Français pour leur travaux sur l’asymétrie de température des testicules chez les postiers. On doit cette recherche publiée en 2007 dans la revue Human Reproduction à Roger Mieusset et Bourras Bengoudifa qui travaillent au groupe de recherche en fertilité humaine à l’Université Paul Sabatier de Toulouse.

La couille gauche plus chaude que la droite !

Roger Mieusset est aussi l’inventeur du slip chauffant, un moyen de contraception masculine développé qui n’impacte ni le corps ni la vie sexuelle du patient. Son slip s’appuie sur un simple constat : la température des bourses détermine la production de spermatozoïdes et donc la fertilité de l’homme. Les deux chercheurs absents lors de la remise de leur prix ont réalisé leurs expériences sur 3 groupes d’hommes âgés 20 à 52 ans en 2007.

facteur

Dans le premier groupe, un thermomètre a permis de faire la différence entre 4 positions : jambes écartées, jambes croisées, allongés et debout et successivement habillés puis nus. Ensuite, la même expérience a été menée avec un groupe de postiers qui devaient alterner la marche et la position debout. Ce sont ensuite des chauffeurs de bus qui eux devaient alterner marche et position assise longue. Résultat : dans tous les groupes, une très légère asymétrie de 0,03 degrés entre le testicule gauche et le droit, le gauche étant plus chaud que le droit !

Pour Roger Mieusset, « c’est agréable de voir nos travaux récompensés car à l’époque, ils ont été souvent cités et ont donné lieu à d’autres travaux ». Pour lui, le problème de température est peut-être l’un des causes du cancer des testicules. C’est un volet qui doit encore être exploré, conclue le Dr Mieusset.

Advertisement
Commentaires