Pour Sarkozy, la France a toujours été du côté des dictateurs

Lors du discours d’ouverture de l’université d’été du parti Les Républicains, ce samedi 5 septembre à la Baule, l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy a ainsi énoncé que : « La France a toujours été du côté des dictateurs », en voulant bien entendu dire le contraire de cette affirmation où pas. A savoir que durant son quinquennat, de 2002 à 2007, l’ex-président de la République avait rencontré Bachar el-Assad (Syrie), Hosni Moubarak (Egypte), Zine el-Abidine Ben Ali (Tunisie) ou encore Mouammar Kadhafi (Libye).

Dans cette identité à laquelle je crois, il y a quelque chose que je suis très attaché, c’est que la France, de toute éternité, a toujours été du côté des opprimés et toujours été du côté des dictateurs, toujours été du côté de celui qui était jeté en prison parce qu’il croyait dans ses idées.