Sex Island : l’ile de la tentation version prostitution fait scandale

Good Girls Company, une société colombienne de Tour opérateur lance Sex island, un séjour axé sur le sexe et la drogue. Basée en Colombie, cette entreprise insolite a choisi de se focaliser sur les excursions pour adultes et propose à ses clients des voyages thématiques à bord de yachts de luxe offrant des services proche de la prostitution. Histoire d’en remettre une couche, la boîte a également eu la bonne idée d’acheter sa propre île privée afin de pouvoir prolonger l’expérience de ses riches clients sur la terre ferme.

Plusieurs forfaits pour des clients fortunés :

L’île se trouve au large de Carthagène et pour des raison de sécurité et surtout de discrétion au niveau de la loi, les coordonnées exactes du lieu n’ont évidemment pas été divulguées. Les clients sont invités à monter sur un yacht de luxe où se trouvent une soixantaine de femmes offrant des relations sexuelles tarifées et de répondre à tous les fantasmes des trente convives rassemblés sur le bateau.

Pire, l’excursion se prolonge ainsi sur l’île privée évoquée un peu plus haut, sur laquelle les clients pourront donner vie à tous leurs fantasmes sans craindre de voir la police débarquer. Pour trouver ses premiers clients, Good Girls Company a réalisé un clip promotionnel partagé sur YouTube qui a supprimé la vidéo quelques heures à peine après sa publication. Celle-ci a trouvé refuge sur la plateforme Vimeo !

Le prochain voyage aura lieu du 24 au 27 novembre et les clients auront le choix entre quatre forfaits différents, des forfaits dont le prix est compris entre 599 et 1499 $. Le tarif inclut deux orgies de trente minutes chacune en compagnie de 16 femmes, mais aussi plusieurs soirées en bateau. Deux célèbres chanteur dont l’un britannique et l’autre américain ayant classé plusieurs tubes en tête des hits parades ont déjà réservés leurs billets.

Les rapports sexuels sont pour leur part proposés en illimités, de même pour l’alcool et la drogue. La police à déclaré : « Les autorités s’engagent à renvoyer les touristes qui entrent dans le pays pour participer à cette orgie illégale ».

Il faut tout de même noter que si la prostitution est légale en Colombie, le proxénétisme est formellement interdit. Les autorités locales risquent donc de ne pas apprécier et de vite leur tomber dessus.

Facebook Twitter